Cadre réglementaire européen sur les données personnelles : le point

/, Business Intelligence, CRM/Cadre réglementaire européen sur les données personnelles : le point

Cadre réglementaire européen sur les données personnelles : le point

Le GDPR entrera en vigueur en mai 2018. Ce nouveau règlement en matière de gestion des données personnelles vise à harmoniser par ailleurs la sécurité de ces mêmes données et le cadre légal des transactions. Le CRM est bien entendu directement impacté, notamment avec l’utilisation de solutions de type DocuSign qui gère, justement la sécurité de la signature électronique. Cela fait 2 ans maintenant que les entreprises ont été mises au courant de cette évolution. Et si nous faisions un point ?

Tout d’abord, qu’est-ce que le GDPR ? Le « General Data Protection Regulation » est en réalité le nouveau règlement européen qui vise à simplifier, harmoniser et renforcer la protection des données personnelles. Décidé en décembre 2015, il s’appliquera dès mai 2018 à toute entreprise dont l’activité repose sur la collecte, le traitement et le stockage des données, notamment personnelles, et qui en tous cas peuvent identifier une personne. Personnelles donc… En réalité ce règlement repose sur le droit que possède chacun à la protection de sa vie privée où la notion d’identification indirecte reste importante. Même si, une entreprise n’est pas capable d’identifier quelqu’un de manière certaine à partir des données collectées, personne n’a l’assurance que quelqu’un d’autre ne pourrait pas le faire.

données personnelles

Données personnelles et CRM : et si on allait plus loin ?

En réalité, d’après l’article de Usine digitale « Attention, le GDPR n’est pas uniquement une problématique de données personnelles », l’enjeu est bien plus économique que ne le laisserait penser cette dénomination. Personnelle ou non, la data reste la data, c’est-à-dire ce formidable levier de croissance que les entreprises ont trouvé dans, notamment, l’exploitation du big data. C’est en partie pour cette raison que la plupart des entreprises non seulement ne sont pas prêtes au changement, mais en plus pourraient même freiner des 4 fers pour leur mise en conformité.

Comme il est rappelé dans cet article, le GDPR devrait au contraire recevoir un meilleur accueil puisqu’il est une opportunité de remettre de l’ordre dans la manière avec laquelle les données sont traitées aujourd’hui, et ce dès la collecte finalement. On assiste à une croissance exponentielle des données qui va de pair avec une amélioration des technologies et des capacités de traitement des données. Notamment grâce aux mises à jour des solutions de CRM comme le montre notre Focus Microsoft Dynamics 365.

La gestion des données, véritable enjeu du GDPR

C’est donc une nouvelle stratégie de gestion des données et de leur exploitation qui doit voir le jour. A l’heure de l’expérience client, de la data-science, du user-centric, c’est l’environnement du CRM tout entier qui est directement impacté par la sécurité des données personnelles et jusqu’à leur sécurisation en réalité.

Vous avez un projet ? Contactez-nous
2019-01-14T09:57:38+00:00 13 juillet 2017|Blog, Business Intelligence, CRM|