Consultant technique CRM: Comment devenir un excellent ?

/, Blog RH/Consultant technique CRM: Comment devenir un excellent ?

Consultant technique CRM: Comment devenir un excellent ?

Comme pour les Directions SI, le consultant technique CRM voit son métier et ses fonctions évoluer au regard des tendances que suivent les outils de gestion de la relation client. On ne peut plus se passer aujourd’hui d’applications chaque fois plus évoluées, de stratégies de marketing qui font appel à des logiciels et outils de plus en plus spécifiques. Se former en continu est indéniablement le pendant nécessaire à une fonction de consultant technique chaque jour renouvelée.

Nous sommes entrés de plain-pied dans ce qui était il y a encore peu une simple tendance. L’évolution marketing et communication que prennent les métiers du CRM ont donc besoin de compétences de plus en plus pointues sur des secteurs technologiques en constante mutation. Si les outils de base restent les mêmes, les manières de travailler évoluent. On distinguera donc de plus en plus le fond et la forme dans une stratégie, les consultants fonctionnels faisant appel à des capacités techniques, les consultants techniques ayant par là-même une vision plus « communiquante » de leurs prérogatives.

consultant technique CRM

Les qualités requises pour être un bon consultant technique CRM relèvent bien entendu dans ce contexte de réelles compétences développées aussi bien en interne que par un solide background métier. Il est primordial alors d’être en position d’excellence quand il s’agit non seulement d’intégrer des éléments techniques au regard d’une stratégie globale mais aussi d’avoir une très bonne connaissance des problématiques fonctionnelles exprimées par les utilisateurs. Posséder une très bonne compréhension du système d’information de l’entreprise fait partie bien entendu des prérequis. Le consultant technique CRM n’est rien moins qu’un expert sur le domaine technique. Il doit donc faire preuve de justesse dans l’appréciation des outils développés, des offres logicielles, des systèmes d’exploitation et langages de développement associés.

En termes de qualités personnelles, le consultant technique CRM possède suffisamment d’ouverture d’esprit pour pouvoir s’adapter à tous types de projets, quel que soit le niveau de son interlocuteur. Préserver sa capacité à innover, à être acteur de son métier et non exécutant le rendra compétitif, rigoureux et fiable.

Et puis, il y a « être bon » et « être excellent ». Et pour être excellent, ces compétences doivent être multipliées. Pour monter en compétence, plusieurs parcours sont possibles. Assister aux séminaires, colloques, présentations fait partie de la base. Des centres de formation mettent à jour les connaissances techniques comme Javista le fait. L’engagement des clients n’est plus le même, l’exigence de fiabilité et d’efficacité des outils est de plus en plus rigoureuse et passer de bon à excellent suppose une auto-évaluation régulière. Le consultant technique CRM devient partie intégrante du système d’information, s’impliquant lui-même dans tout le process de décision. Il doit donc parfaire ses propres connaissances pour pouvoir répondre aux interrogations de ses clients sur les mêmes sujets, s’adapter aux évolutions comme les clients le font.

Dans cet objectif, contribuer à la construction d’une offre, participer aux phases d’avant-vente, réaliser les audits techniques et rédiger les préconisations, et enfin participer activement au déroulement deviennent non seulement des compétences inhérentes à cette fonction mais les axes de développement qui visent à l’excellence.

Contactez-nous:

Vous avez un projet ? Contactez-nous
2018-04-13T09:43:17+01:00 27 juillet 2015|Blog, Blog RH|