3e édition de l’étude Data-driven marketing & advertising (DDMA) : les tendances

/, CRM, Marketing Digital/3e édition de l’étude Data-driven marketing & advertising (DDMA) : les tendances

3e édition de l’étude Data-driven marketing & advertising (DDMA) : les tendances

En termes d’utilisation de leurs data, les professionnels du marketing se fient souvent à l’étude data driven marketing & advertising. La 3ème édition, attendue, dégage les grandes tendances qui font les besoins, attentes et usages de ces professionnels.

L’étude Data-driven marketing & advertising, dont c’est la 3ème édition cette année, est une étude barométrique qui consiste essentiellement à donner les grands axes d’utilisation des data dans les entreprises, et surtout leur exploitation pour les campagnes marketing. Cette étude mesure non seulement l’évolution des pratiques pour les professionnels du marketing de 23 pays, mais aussi celle des mentalités qui font que l’exploitation de la data en marketing est aujourd’hui possible et sera nécessaire demain.

Data-driven marketing & advertising

Cette année, 62% des personnes interrogées en France estiment que l’exploitation des data a atteint une importance critique pour leur entreprise. Ils sont près de 65% qui accordent leur confiance au data-driven marketing, dont 70% qui les exploitent dans un processus de segmentation.

Différents supports connaissent une croissance exponentielle. Ainsi si à la question « Au cours de l’année écoulée, quelle a été l’évolution des performances des canaux médiatiques dans le cadre du marketing et de la publicité « data-driven » ? Les réseaux sociaux sont très largement mentionnés, l’email, les applications mobiles et la publicité numérique atteignent entre 10% et 13%, en forte hausse.

S’il y a des atouts à l’utilisation du data-driven marketing dans les campagnes actuelles, il existe également des freins. Le principal, pour 54% des répondants, réside dans le manque de formation des collaborateurs dans l’analyse, l’exploitation et la segmentation des données. Pour une large part, 75%, c’est la réglementation française sur la protection des données qui inquiète.

En savoir plus :

Vous avez un projet ? Contactez-nous
2018-04-13T09:42:47+00:00 2 novembre 2016|Blog, CRM, Marketing Digital|