Site icon Javista | Intégrateur Dynamics et Power Apps

Comment passer de la génération Y à la génération Z sans sauter une lettre

generation z

La génération Y reste une cible importante des actions marketing et la fidélisation de ces clients est plus ou moins aujourd’hui cadrée grâce à des outils qui suivent l’évolution de cette cible plus mature. Mais la génération Z ne marche pas toujours sur les traces de son ainée. Comment éviter les faux pas dans la fidélisation de cette nouvelle cible ?

La généraion Z, à la différence de son ainée, est ultra connectée surtout parce qu’elle est née avec ces outils. Inutile de se les approprier, ces adolescents futurs clients ont un cerveau Youtube, des mains Snapchat, des yeux selfie et un langage blog. S’ils sont trop jeunes pour être des consommateurs dans les faits, ils sont de redoutables prescripteurs pour leur famille et leurs habitudes vont fortement influencer les choix de leurs ainés. Cette génération Z est donc le nouveau terrain de jeu des marketeux. Mais attention aux faux pas !

Authentiques, ils aiment créer pour partager. Ultra connectés, ils utilisent jusqu’à 5 appareils parfois même simultanément. Selon une étude Nielsen, ils 84% à regarder la télé tout en utilisant un appareil connecté à internet, smartphone, tablette ou pc. Alors attention ! La fidélité aux marques n’est pas leur point fort et ils sont capables de souffler le chaud et le froid sur une réputation e moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Quelques règles ?

L’authenticité est bien ici le maitre mot. La génération Z sait comme la génération Y quand on se moque d’elle mais son pouvoir est bien plus élevé. La conquête et la fidélisation de ces clients en devenir mais prescripteurs installés est à ce prix.

Vous avez un projet CRM? Contactez-nous:

Quitter la version mobile