Comment les entreprises vous proposent-elles des job de rêve ?

//Comment les entreprises vous proposent-elles des job de rêve ?

Comment les entreprises vous proposent-elles des job de rêve ?

Dans le contexte digital dans lequel nous évoluons à tous les niveaux, que ce soit personnellement ou professionnellement, l’humain se replace désormais au cœur de l’activité liée aux nouvelles technologies. Dans ce cadre, il n’y avait qu’un pas à franchir pour passer de l’expérience client à l’expérience collaborateur. Tous deux étant en réalité les utilisateurs finaux des actions de l’entreprise. Dans un contexte professionnel, non seulement de nouveaux métiers se créent, mais aussi de nouvelles manières de les exercer. Pour chacun d’eux, on va créer une fonction, une fiche de poste adaptée aux personnalités. L’expérience collaborateur pourrait alors bien devenir le fer de lance des RH du futur. Chez Javista, le futur c’est aujourd’hui.

Le concept d’expérience collaborateur est né et s’est développé en lien fort avec l’expérience client. Celle-ci voit sa source dans un constat simple : un client satisfait et engagé dans cette satisfaction client, peut rapidement devenir un ambassadeur de la marque. La notion d’expérience est donc génératrice de performance. Adapté à un contexte professionnel, ce constat nous amène à penser qu’un collaborateur satisfait de ses conditions de travail et de la relation qu’il peut entretenir avec ses collègues et sa hiérarchie, sera d’autant plus engagé dans la réussite de son entreprise. Par extension, il est aujourd’hui capable « d’inventer » son propre parcours et de créer son emploi et les conditions dans lesquelles l’exercer. L’expérience collaborateur est donc le contrepied de l’expérience client qui place la relation entre les différents acteurs en haut de la pyramide des priorités.

 Job de rêve

Javista propose aujourd’hui non seulement des métiers d’avenir mais permet également à ses collaborateurs de les réinventer en fonction des appétences de chacun en faisant coïncider son profil au poste qu’il va occuper. Et l’inverse est aussi vrai. L’expérience collaborateur permet d’optimiser les compétences de chacun afin de travailler ensemble sur l’amélioration des conditions de travail. Ces actions passent également par l’auto-formation, la mise en avant des soft skills, l’accompagnement des nouveaux arrivants par des personnes plus expérimentées. Mettre en avant l’expérience collaborateur c’est travailler sur les motivations de chacun pour avancer ensemble. S’écouter les uns les autres c’est permettre une plus grande implication et participer ainsi de manière positive à la vie de l’entreprise.

Javista propose aujourd’hui non seulement des métiers d’avenir mais permet également à ses collaborateurs de les réinventer en fonction des appétences de chacun en faisant coïncider son profil au poste qu’il va occuper. Et l’inverse est aussi vrai. L’expérience collaborateur permet d’optimiser les compétences de chacun afin de travailler ensemble sur l’amélioration des conditions de travail. Ces actions passent également par l’auto-formation, la mise en avant des soft skills, l’accompagnement des nouveaux arrivants par des personnes plus expérimentées. Mettre en avant l’expérience collaborateur c’est travailler sur les motivations de chacun pour avancer ensemble. S’écouter les uns les autres c’est permettre une plus grande implication et participer ainsi de manière positive à la vie de l’entreprise.

On parle ici de symétrie des attentions. Si l’on demande à nos collaborateurs de faire preuve d’écoute, de proximité, d’adopter une relation client personnalisée et une posture attentionnée, alors il parait naturel que le management adopte des principes symétriques. On parle volontiers de client interne dès lors qu’on se place dans la gestion de projet. Le collaborateur devient ainsi le client des RH. Pour autant, il est nécessaire de dissocier expérience salarié et expérience collaborateur. Et la différence repose principalement dans ce cas sur l’engagement de l’un et de l’autre, sur la perception que l’on peut avoir de l’entreprise, de ce que l’on peut lui apporter et comment travailler ensemble. Sont alors concernés l’ensemble des coopérateurs de l’entreprise par extension, jusqu’aux prestataires qui sont tout aussi impliqués que les collaborateurs dans la réussite de l’entreprise. Ces relations également ne peuvent être qu’optimisées si même les acteurs externes se sentent impliqués.

Vous avez un projet ? Contactez-nous
2018-04-13T09:42:25+00:00 20 décembre 2017|Blog RH|