Se reconvertir dans les métiers du CRM : reskilling ou POE mais surtout culture d’entreprise

//Se reconvertir dans les métiers du CRM : reskilling ou POE mais surtout culture d’entreprise

Se reconvertir dans les métiers du CRM : reskilling ou POE mais surtout culture d’entreprise

Les nouvelles technologies, en explosant littéralement ces dernières années, ont passablement modifié le paysage entrepreneurial tout en revoyant dans le même temps l’organisation même des entreprises. On assiste alors non seulement à l’émergence de nouveaux métiers mais aussi à une volonté de plus en plus marquée de choisir des voies professionnelles nouvelles, que l’on sorte de l’école ou que l’on réfléchisse à une reconversion professionnelle. Et bien souvent, une fois sorti de l’école, il est trop tard pour changer de voie… Mais c’est sans compter sur l’implication des entreprises et des organismes de formation. Voici quelques pistes de réflexion.

En réalité, les RH doivent faire face aujourd’hui à plusieurs types de profils. Notamment, il y a ceux qui savent vers quoi ils s’engagent et qui ont fait des choix d’orientation définis et cadrés sur un métier. Et puis il y a ceux qui aimeraient bien pouvoir prendre le train en marche et se reconvertir professionnellement. Pour ceux-là, trop souvent, il n’existait pas jusqu’à présent les programmes de formation nécessaires, par exemple pour devenir consultant CRM lorsqu’on sort d’une école de marketing ou de commerce. On peut désormais compter sur un dispositif qui fait ses preuves : Le reskilling ou le POE. Le reskilling, ou re-qualification qui fusionne le processus de recrutement avec celui de la formation, est en fait l’équivalent anglo-saxon de la POE, Préparation Opérationnelle à l’Emploi. Celle-ci, mise en place en 2009 par le Pôle emploi, consiste à assurer 400 heures maximum de formation pour se mettre à niveau dans son futur métier lorsqu’il lui manque quelques compétences, le tout dans le cadre minimum d’un CDD de 12 mois.

Consultant CRM

La POE : un dispositif qui tient ses promesses d’embauche

Grâce au dispositif de Préparation Opérationnelle à l’Embauche par exemple, Fitec a ainsi formé 800 personnes en 2016 sur des métiers du numérique pour lesquels soit il n’existait pas (encore) de formation certifiée ou diplômante, soit parce que les candidats étaient en cours de reconversion professionnelle. Ces métiers du numérique, dont les métiers du CRM, ont ainsi bénéficié de nouvelles embauches avec l’assurance d’être formés sur le métier tel qu’il se pratique et pas tel qu’il est écrit sur le papier.

Devenir consultant CRM en reconversion professionnelle chez Javista

Certaines entreprises, comme Javista, se sont inspirées intuitivement de ce procédé. En effet, après avoir choisi des candidats sur leur motivation et leur savoir-être, Javista va par exemple former des consultants CRM pour qu’ils soient opérationnels et autonomes. Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, il est bien souvent primordial de se sentir en confiance. Et c’est bien ce que cette approche de recrutement souhaite atteindre comme objectif. Que ce soit pour nos collaborateurs ou pour ceux à venir, il est important dans notre politique RH de mettre en avant les soft skills, le savoir-être, la motivation et l’implication de chacun, pour que la réussite du projet d’entreprise soit l’affaire de tous.

Consultant CRM en reconversion professionnelle chez Javista se joue à skills et reskills.

 

Vous avez un projet ? Contactez-nous
2018-04-13T09:42:27+00:00 25 octobre 2017|Blog RH|