De SaaS à BaaS, il n’y a qu’une blockchain de différence

/, Business Intelligence/De SaaS à BaaS, il n’y a qu’une blockchain de différence

De SaaS à BaaS, il n’y a qu’une blockchain de différence

On devait s’y attendre devant l’évolution exponentielle du phénomène Blockchain. Cette technologie de stockage et de transmission de données reste fidèle à sa conception en se déplaçant vers le Cloud. Son caractère sécurisé, transparent prend toute sa mesure aujourd’hui puisque les principaux fournisseurs de cloud proposent désormais cette technologie en mode SaaS. La Blockchain-as-a-Service va très vite intéresser ceux qui ne souhaitent pas se doter d’une architecture lourde et coûteuse, tant en déploiement qu’en maintien.

La Blockchain n’est en définitive qu’une base de données XXXL qui historise la data et les échanges des utilisateurs. Dans son principe même, elle est partagée par les utilisateurs qui peuvent ainsi la vérifier et la valider à chaque maillon de la chaîne. Les fournisseurs de cloud comme Microsoft avec Azure, IBM ou SAP avec sa plateforme Leonardo permettent aujourd’hui de proposer la Blockchain en mode SaaS, ce qui va certainement permettre de gagner davantage en coûts et de pratiquer le Test and Learn pour une technologie somme toute récente et qui n’offre pas forcément suffisamment de recul pour être tout à fait professionnalisé.

Blockchain

Ainsi, Microsoft dès 2015 a proposé la BaaS sur sa plateforme Azure. La Blockchain-as-a-Service, en s’appuyant sur la vague très actuelle du Bitcoin et ses effets de mode (mode ou tendance ?), est ainsi proposée par des fournisseurs qui ont appris en matière de sécurisation des systèmes et qui font aujourd’hui office de consultants hautement qualifiés sur cette technologie. L’article du Monde informatique fait le détail de cette opportunité dans son article « Blockchain-as-a-Service pour tester les registres distribués à moindre coût ».

 

Vous avez un projet ? Contactez-nous
2018-04-13T09:42:26+01:00 5 décembre 2017|Blog, Business Intelligence|