Quel service client pour les non internautes en 2015 ?

/, CRM, Microsoft Dynamics, News Javista/Quel service client pour les non internautes en 2015 ?

Quel service client pour les non internautes en 2015 ?

17% des personnes âgées en France sont des non-internautes. Sont-elles pour autant coupées du monde et surtout de nos voies de communication ? Bien sûr que non ! Même si les tableaux de bord façonnés avec la plus grande attention, les sites internet offrant les interfaces les plus ergonomiques n’ont pas la même utilité, le service client subsiste contre vents et non-connexions !

17%, cela représente tout de même près de 9 millions de personnes qui ne possèdent aucun support doté d’une connexion internet, que ce soit un téléphone, une tablette ou tout bonnement un ordinateur. Si une seule petite heure passée sans ces équipements paraissent des années à certains, d’autres vivent très bien cette absence. Par choix pour certains, par obligation pour d’autres, la non connexion au réseau n’est pas forcément une fatalité. Le service client s’en ressent, mais dans quelle mesure ?

Service client

On le voit au quotidien, la digitalisation du quotidien devient presque obligatoire ou en voie de l’être, jusqu’à la déclaration de revenus pour rester dans l’actualité. Alors lorsque la tendance est à la communication digitale et au déploiement de canaux interactifs pour le service client, on peut se demander ce qu’il leur reste. Restons simplement sur le service client : aucun d’entre eux n’a accès aux supports qui sont mis en place pour faciliter la communication (FAQ, newsletters, mailing etc…). On ne sait pas non plus ce qu’ils pensent du service client auquel ils n’ont pas accès puisqu’ils ne participent pas aux enquêtes de satisfaction… en ligne… 42% d’entre eux ne possédant pas non plus de téléphone portable, cette minorité pourrait sembler coupée du monde. Mais peut-être faut-il dans certains cas revenir aux fondamentaux ? La créativité dont faisaient preuve les communiquants il y a 2 ou 3 décennies serait la bienvenue alors pour recréer une participation exclue de ces modes de communication que l’on croyait révolus.

Dans son dernier rapport, le Credoc pouvait offrir une interprétation quelque peu stigmatisante des raisons de cette absence de digitalisation. Mais l’on pourrait plutôt y voir un challenge pour le service client qui se doit, parce que ces non internautes restent clients, de continuer à les servir de manière optimale.

A vos téléphones !

Contactez-nous:

Vous avez un projet ? Contactez-nous
2018-04-13T09:43:20+00:00 10 juin 2015|Blog, CRM, Microsoft Dynamics, News Javista|