Dans la presse ces derniers jours : la course à l’armement de Facebook et Twitter dans la guerre aux social data

/, Business Intelligence, CRM, News Javista, Social/Dans la presse ces derniers jours : la course à l’armement de Facebook et Twitter dans la guerre aux social data

Dans la presse ces derniers jours : la course à l’armement de Facebook et Twitter dans la guerre aux social data

Social data: Les questions de sécurité des données sur les réseaux sociaux, et l’éventualité que ces données sociales soient sources de revenu pour les dits-réseaux a fait fleurir bon nombre de communications de la part des internautes (ceux qui « savent » bien sûr). Si l’angélisme n’est pas de mise sur ce terrain, certaines annonces participent tout de même des mythes et légendes. Qu’en est-il pour les leaders ?

Il n’est pas question de se leurrer. Que ce soit Google en search ou Facebook et Twitter sur le terrain social, les données recueillies sur ces supports sont utilisées pour partie à des fins commerciales. Attention ! Pas de publicité directe pour les réseaux sociaux. Mais ces supports vont se servir des données que VOUS rentrez dans votre profil pour alimenter des intermédiaires, annonceurs disons-le, afin qu’ils puissent cibler les publicités qu’ils afficheront par la suite. Ainsi, l’annonceur pourra choisir de cibler une tranche d’âge, une catégorie socio-professionnelle, une situation géographique et même des centres d’intérêt pour peu que ces renseignements aient été volontairement renseignés par l’utilisateur sur son profil.

Social Data

Nous sommes très loin des messages alarmants qui versent dans la paranoïa la plus totale et qui consistent à laisser supposer que Facebook, par exemple, aurait la mainmise sur vos photos pour les revendre au plus offrant !

Ce point éclairci, que se passe-t-il réellement ? Comment ces données sont-elles gérées ?

Sans refaire l’historique des achats et rachats de flux et autres API aux outils, disons qu’aujourd’hui les accords conclus entre Twitter, Google et Facebook laissent entrevoir de manière assez précise une guerre des social data. Le but est de devenir le plus gros hypermarché de la donnée sociale à coups d’annonces de partenariats et d’achats de flux. Gnip qui furnissait déjà Twitter, Datasift chez facebook et pourquoi pas Google émergeant de tout cela en rachetant Topsy à Apple ou même Salesforce (soyons fous). Twitter a dernièrement sonné le glas en annonçant son partenariat avec IBM pour le lancement d’une offre d’analyse des social data dans le cloud.

Ce qu’il faut retenir de tout cela est avant tout que non ! les plateformes sociales ne vendent pas les données mais les louent à des annonceurs. Et dans l’anonymat le plus total… C’est déjà ça.

Vous avez un projet CRM? Contactez-nous:

Vous avez un projet ? Contactez-nous
2018-04-13T09:43:23+00:00 22 avril 2015|Blog, Business Intelligence, CRM, News Javista, Social|