Comment concilier vie de famille et vie professionnelle lorsque l’on est consultant CRM ?

/, Blog RH/Comment concilier vie de famille et vie professionnelle lorsque l’on est consultant CRM ?

Comment concilier vie de famille et vie professionnelle lorsque l’on est consultant CRM ?

Dans le monde professionnel d’aujourd’hui, concilier vie de famille et vie professionnelle, sans relever vraiment d’un défi, relève néanmoins d’une organisation quasiment sans faille. Au-delà de la possibilité de mener plusieurs vies professionnelles avec des métiers différents pour chacune d’elle, c’est notre quotidien qui est directement impacté par le rythme que nous nous imposons. Nous l’avions vu, le métier de consultant CRM évolue vers un côté hybride inhérent à sa fonction digitale. Et l’impact sur la vie privée comme sur la vie de famille est immédiat.

Quel que soit le métier et l’entreprise dans laquelle nous l’exerçons, plusieurs paramètres entrent de nos jours en ligne de compte pour trouver un équilibre nécessaire. Le monde professionnel, l’évolution des technologies, la progression des soft skills dans notre vie professionnelle nous poussent à nous challenger sans cesse. C’est toujours plus de la moitié des cadres qui ont des réelles difficultés à mener de front ces vies disparates et à y trouver une pleine satisfaction. Si les effets sont mesurés lorsque l’on est seul, la vie de famille apporte une nouvelle brique émotionnelle qui change forcément la donne. Lorsque l’on est consultant CRM, les soft skills qui sont un atout dans le cadre professionnel deviennent une véritable force pour trouver cet équilibre.

Consultant CRM

Et la mise en œuvre de ces soft skills dépend non seulement d’une force personnelle qui forme la base de l’épanouissement professionnel, mais aussi d’un véritable équilibre entre la vie de famille, la vie personnelle et la vie professionnelle. On ne parle plus d’activité mais bien de vie dans ce cas-là. Lorsque l’on sait que la performance professionnelle repose pour beaucoup, surtout pour un consultant CRM, sur la manière avec laquelle il mettra en œuvre ses qualités personnelles, on se doute alors que les deux deviennent profondément liées pour former un ensemble solide. Il est impératif que le socle personnel soit suffisamment fort pour que la vie professionnelle soit un véritable épanouissement. Lorsque l’on est consultant CRM, et parce que cette fonction le demande et le réclame, les qualités personnelles reposant sur la manière de mener sa vie privée, sa vie de famille sont à la base de l’implication professionnelle.

Lorsque l’on sait s’organiser dans sa vie professionnelle on saura également le faire dans sa vie privée, d’autant plus lorsqu’une famille commence à poindre le bout de son nez. Un équilibre entre ces deux parties de notre vie se trouve naturellement parce que les priorités se définissent aussi beaucoup mieux. Un consultant CRM, qu’il soit technique ou fonctionnel, sait rapidement faire la part des choses. Il l’explique chaque jour à ses interlocuteurs et sait accorder des priorités. L’organisation qui en découle est presque naturelle.

 

Savoir déconnecter de retour à la maison, organiser le quotidien de sa famille, gérer les déplacements met en œuvre aussi bien les qualités personnelles dont nous sommes faits que les qualités professionnelles qui, finalement, ne font que mettre en avant les premières. Nous le disions, c’est un peu le serpent qui se mord la queue.

Celui qui doute et se sent peu ou pas assuré dans sa vie privée ne se révélera au final pas suffisamment solide pour affronter les aléas de certaines situations professionnelles. Et l’inverse est tout aussi vrai. Bien dans sa vie, bien dans sa peau, bien son job. CQFD.

Vous avez un projet ? Contactez-nous
2018-04-13T09:42:49+00:00 17 octobre 2016|Blog, Blog RH|